Welcome, Guest
Username: Password: Remember me

TOPIC: Meditatio leçon 2 – Approche

Meditatio leçon 2 – Approche 3 years 4 months ago #3673

Meditatio leçon 2 – Approche émotionnelle intelligente


Le temps que nous passons avec nos chevaux est très précieux, chaque minute compte, car elle est unique. C’est une minute que l’Existence nous offre à vivre dans l’instant présent, à sentir et à apprécier, de tous nos sens.

Si vous avez pratiqué la première leçon Meditatio, vous êtes capables, petit à petit, d’éviter les pensées parasitantes pour trouver le silence intérieur. Vous avez compris que pour être invité dans le monde des chevaux la paix de l'esprit est nécessaire, il y a à réaliser profondément que le temps n'existe pas, qu’il est un présent perpétuel.

Dans ces leçons, je ne chercherai pas à influer sur votre manière personnelle et peut-être habituelle d'aborder le cheval. C’est une question que vous avez à aborder vous-même et c’est à vous de trouver la réponse. De quelle humeur suis-je quand j’approche mon cheval? À quoi suis-je en train de penser? Si mon cheval est mon miroir que dit-il de moi? À quoi la communication avec le cheval ressemblet-elle quand je suis dans son monde?

Il n'y a qu'une seule réponse à cela : développez votre ressenti et vous apprendrez à comprendre ce langage subtil. C’est la croissance personnelle qui permet d’y accéder et les principes essentiels qui rendent cette chose possible sont décrits dans les fondamentaux de l'Académie. C’est l'épanouissement personnel qui permet de reconnaître que le cheval ne doit jamais être utilisé par nous, d’aucune façon. Les chevaux n'aiment pas être montés. Pourquoi est-ce si difficile à comprendre?

Mais vous comprendrez, dès que vous aurez commencé à communiquer avec les chevaux et dès que vous écouterez la réponse, même si vous ne l'aimez pas. Et c'est à ce moment-là que cela commence à être difficile pour la plupart des gens.

Quand la véritable communication avec les chevaux est simplement impossible, c’est parce qu’il y a trop de réponses de la part du cheval que l’humain ne veut pas entendre. Laissez-moi s’il vous plaît mettre l’accent sur une certaine qualité de communication permettant d'enseigner au cheval les figures de Haute École en liberté, en lui accordant des conditions de vie propres à son espèce et le choix de rester et de travailler avec vous ou de brouter avec le troupeau. Mais cette question sera abordée dans le chapitre du développement personnel, car elle touche plus à l’épanouissement et la croissance de l’individu.

Communication ... Parfois, il est bon d’explorer la continuité entre notre corps et la matière environnante. La séparation entre les deux est en réalité imaginaire : il suffit de l’observer sous un angle différent comme par exemple à l’échelle atomique, subatomique ou énergétique. Le corps est en contact permanent avec l'air et les substances environnantes. De son côté, le corps émet lui aussi des substances comme la sueur, qu’il envoie dans l’environnement. Les chevaux perçoivent ces échanges beaucoup plus intensément que nous. Il est important de commencer à prendre conscience de cette forme de communication. Au niveau énergétique, c’est encore plus intense et plus clair.

Il n'y a pas de frontières.
Nous ne faisons qu’un avec ce qui nous entoure et cela peut être la même chose avec le cheval, si nous choisissons de nous laisser aller à ressentir cette unité.

C'est un voyage perpétuel et c’est un merveilleux voyage. Nous sommes juste au début et nous ne sommes pas pressés. Voyons donc comment nous pouvons commencer à approcher le cheval à l’aide de notre intelligence émotionnelle.

Une fois que vous aurez passé du temps à reconnaître votre cheval et à ne vraiment rien faire pour provoquer une interaction … observez … essayez d’ouvrir votre ressenti, et … apprenez. Quand le temps sera venu (vous sentirez quand il le sera, et cela pourra prendre de quelques semaines à quelques mois), vous recevrez l’invitation. Vous essaierez d'approcher doucement de votre cheval, aussi près qu’il vous le permettra mais pas plus près. C’est très important de laisser le cheval complètement libre de cette distance.

NE DEMANDEZ RIEN!
C’est très, très, très important. ESPÉREZ simplement. C’est juste un jeu. C’est de l’AMITIÉ …


Vous irez faire des ballades pour brouter (au licol s’il y a du danger possible pour le cheval)



Vous essaierez de courir et de jouer avec votre cheval…



Vous essaierez de courir et de jouer gaiment au pré ...





Vous essaierez d’adopter différentes postures et observerez ses diverses réactions...





Si vous n’attendez rien, si vous écoutez… vous recevrez le message, vous aurez une soudaine impulsion de demander...
Et vous aurez une réponse...
Vous apprendrez à être au présent et à simplement être… être dans le temps cheval...



Rappelez-vous la chose la plus importante … dites tous les jours à votre cheval qu’il est le plus beau et le plus extraordinaire cheval au monde, et vous aurez là aussi une réponse...



Il n’y a pas de limites...

Le temps n’existe pas, c’est un présent perpétuel
Nous sommes unis à ce qui nous entoure et nous pouvons être unis avec le cheval
Sentez l'unité!



Et un jour vous sentirez la sécurité… l’unité… l’impulsion… et il n’y aura pas de limites pour vous et votre cheval…





Liberté
Dominique
Last Edit: 3 years 4 months ago by Dominique Cuyvers.
The administrator has disabled public write access.
Moderators: Dominique Cuyvers
Time to create page: 0.153 seconds
Powered by Kunena Forum